On teste la CNC Masuter Pro de FoxAlien !

Test FoxAlien Masuter Pro miniature
Je vous donne mon avis sur cette CNC que j'ai assemblée et testée avec Cédric.

Sommaire

Cette machine a été fournie par FoxAlien pour réaliser ce test.
Ils n'ont aucune influence sur le contenu de cet article et je reste libre de vous donner un avis honnête !

J’avais prévu ce test en vidéo avec Cédric, mais ça ne s’est pas vraiment passé comme on l’espérait.
Je vous explique tout ça !

Présentation

Le FoxAlien Masuter Pro est une machine CNC intégralement en aluminium.
Niveau taille on a de la place, la surface de travail fait 400mm x 400mm et 60mm en Z. Ce qui permet déjà de faire de beau projets.

On retrouve des moteurs nema17 de 1.3A (0.25Nm) et des courroies pour le déplacement des axes et l’axe Z est équipé de rails linéaires ce qui devrait lui donner une bonne stabilité. Les axes ont une vitesse de déplacement maximale de 2500mm/min.

Avec la machine on a une broche 775 qui monte a 10000 tr/min, la même que sur les cnc 3018 mais des pinces de 52mm et 65mm sont fournies pour installer une plus grosse broche.

Le boitier de contrôle tourne sous GRBL et dispose d’un interrupteur d’allumage, d’un bouton home, d’un bouton d’arrêt d’urgence et d’un interrupteur pour contrôler l’éclairage de la zone de travail.

Dans le carton tout est bien protégé par de la mousse et on peut voir que la pluspart des éléments sont déjà prémontés.

Assemblage

L’ensemble de la machine etant prémontée, FoxAlien annonce faut compter environ 10-15 minutes pour l’assembler. La notice est plutôt bien faite donc on va bien voir.

La première étape est d’assembler 2 profilés avec les 2 montant de l’axe Y. Les profilé sont percés et taraudés plutôt qu’assemblés avec des T-nuts ce qui évite (empêche ?) d’avoir a faire des ajustements précis.

Ensuite on installe le spoilboard, Il est en 2 parties et constitué de 2 planches de mdf assez fines qui sont arrivées légèrement gondolées. De plus il n’y aucun support sous le spoilboard qui est maintenu uniquement par des vis a l’avant et a l’arrière. Difficile d’imaginer usiner des pièces proprement la dessus. Il suffit d’appuyer un peu sur le spoilboard pour le voir se déformer.

Il faudra donc intégralement le revoir pour pouvoir faire des usinages précis en ajoutant quelques profilés 20×20 en renfort pour pouvoir bien le plaquer et le maintenir.

Après ça on installe l’axe X qui se fixe avec 4 vis et le support de broche lui aussi avec 4 vis, rien de bien compliqué.

C’est a ce moment qu’on découvre que le support de la led qui éclaire le plateau est cassé, heureusement une pièce de rechange est fournie. Le système d’attache est plutôt fragile et il aurait peut-être été mieux de ne pas le prémonter d’avance.

On installe la petite broche fournie, il faut installer une bague en plastique pour la maintenir dans le support 52mm… Drôle d’idée de ne pas fournir le support adapté a la broche directement… On est pas très convaincu…

La structure est montée, maintenant on s’attaque au câblage qui est déjà tout prêt et déjà installé dans les chaines. Pas de soucis a ce niveau la, tout est a la bonne longueur et s’installe facilement.

Dernière étape l’installation du boitier de contrôle sur la partie avant de la CNC, il est tout en alu et possède pas mal de connectiques (broche 60w, broche 300w, laser, moteurs, éclairage du plateau et z-probe). Aucun soucis pour l’installer mais on aurait préféré que tout les câbles soient tous sur le coté droit et pas en partie sur le dessus pour que ça fasse plus propre, mais c’est du détail.

Au final ça nous aura pris plutôt 30 minutes que 10 minutes, mais dans l’ensemble ça se fait facilement.

Autre surprise, le plastique du transformateur a cassé lors de l’insertion de la prise… pourtant on a pas du tout forcé… Heureusement Cédric avait un vieux transformateur avec une prise identique, il a donc remplacé cette prise.

Vérification de l'alignement des axes

Avant de commencer a usiner quelque chose, on vérifie que tout est bien aligné et a angle droit. C’est presque parfait mais on trouve quand même un décalage sur l’axe X par rapport a l’axe Y. Il est décalé de 2mm entre le coté gauche et le coté droit, malgré nos essais pour le rattraper, la façon donc la machine est assemblée ne permet pas d’ajuster comme il faut. On a réussi a réduire un petit peu l’écart mais il faudra tout démonter pour revoir ça, dommage pour une machine qui se veut pré-montée. Pour les premiers tests on va faire avec et on verra bien.

Connection au PC

La connection au PC se fait simplement en USB, il suffit d’installer le driver CH340 avant comme sur la pluspart des machines sous GRBL. Elle est immédiatement connectée dans GRBL Candle. Le homing fonctionne bien, le Z-probe aussi une fois configuré. La ligne de code est fournie dans la notice.

Premier test

Pour le premier test on décide de faire un bouclier Zelda en découpe 2D dans du contreplaqué de 5mm.
Un projet simple qui ne nécessite que de la découpe et un peu de colle.

Je créé le fichier dans Carbide create, vu que c’est une broche de faible puissance, je commence doucement avec une vitesse de rotation a 10000tr/min, une vitesse d’avance de 500mm/min, et des passes de 0.4mm. Je l’envoie dans Candle et on commence la découpe.

Même a ces faibles vitesses c’est déjà trop pour cette petite broche, on sent qu’elle galère, il va donc falloir réduire la profondeur de passe a 0.2mm. C’est peu, d’autant que notre bouclier fait 250 x 350mm ! ça va prendre des heures pour de simples coupes.

La broche n’est clairement pas adaptée pour une machine de cette taille et il faudra penser a la remplacer rapidement si on veut pouvoir exploiter le plateau de 400x400mm !

Après quelques coupes réussies, malgré que ce soit extrêmement lent et qu’en plus il faut découper plus profond que  l’épaisseur de la planche car le plateau n’est pas vraiment droit, la machine s’est mise a forcer comme si d’un coup le bois était beaucoup plus dur.
On a tout stoppé en urgence (le bouton d’arrêt d’urgence fonctionne bien ! ^^) et on s’est rendu compte que la pince avec son adaptateur en plastique ne serre plus la broche convenablement et qu’elle glisse avec les vibrations de la machine. Forcement une passe d’environ 6mm ça fait beaucoup pour cette petite broche.

On la resserre au maximum, mais rien a faire elle ne tiens plus en place, je peux la bouger a la main malgré un serrage maximal… Fin du test, on ne pourra pas finir ce projet a temps !

Je ne comprend vraiment pas pourquoi ils n’ont pas fourni une pince adaptée à la broche, ou une broche adaptée a la pince d’ailleurs, un plus gros modèle qui monte 20000 tr/min ne coute pas beaucoup plus cher et aurait surement été plus adapté !

Complément

Après cet echec on a décidé de faire usiner une pince en alu a la bonne taille par un ami (Merci Nico !) pour installer une broche 775m de 20000tr/min et un laser de 33mm. Il restera a renforcer la structure du spoilboard mais on n’a pour le moment pas de profilés adaptés.

Avec cette pince, ça tiens parfaitement et la machine est désormais utilisable. Cédric va donc pouvoir continuer le projet Zelda sans moi. Je vous posterai des photos sur Instagram quand il aura terminé !

Mon avis

Le Masuter Pro de FoxAlien est une machine d’entrée de gamme intéressante mais qui a de gros défauts.

Le spoilboard n’est clairement pas bien réfléchi et mérite d’être renforcé. Il se plie trop facilement.

L’adaptateur sur le support de broche fourni avec ce modèle n’est juste pas utilisable. Je ne comprend pas ce choix de ne pas fournir une pince adaptée. FoxAlien vend une version avec un plus gros moteur de 300w et une version avec laser qui n’ont surement pas ce soucis. En plus a cause de l’adaptateur, il n’est pas possible d’installer un laser de 33mm, dommage on aurait pu tester la gravure laser avec.

La broche fournie dans ce kit de base est clairement sous dimensionnée pour la taille de la machine, il vaut mieux prendre le modèle 300W ou acheter une broche séparément.

Sur la structure je n’ai pas grand chose a dire, c’est plutôt costaud et fonctionnel mais il va falloir démonter une partie pour rattraper le léger décalage de l’axe X. Rien de méchant c’est juste dommage pour une machine prémontée de devoir tout démonter.

Le boitier de contrôle fonctionne très bien et est complet au niveau des branchements. Par contre il est assez mal placé et empêche l’installation d’une planche plus grande que la CNC.

Pour le boitier d’alimentation  j’espérai être tombé sur un défaut d’usine, mais j’ai vu d’autres avis qui parlent de ça, le plastique est de mauvaise qualité. 3 des problèmes que l’on a eu avec cette machine viennent d’ailleurs des pièces en plastique (support led, bague adapteur de la broche et boitier de l’alimentation), heureusement le reste est en alu !

J’ai contacté FoxAlien pour leur expliquer les problèmes que l’on a rencontré lors de ce test et je n’ai jamais eu de retour… Dommage…

Bref, je ne peux pas vous la recommander vu les problèmes que l’on a eu, mais si vous cherchez une base pour monter une CNC ça peut être une bonne idée si vous la trouvez en promo. A condition de lui apporter quelques modifications et de prendre une broche plus efficace.

Ou acheter le FoxAlien Masuter Pro ?

Cette section contient des liens affiliés.
C’est totalement gratuit pour vous et ça permet de faire vivre le site lorsque vous réalisez un achat en passant par eux.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Continuer l'exploration