Je fabrique un composteur

Avec l’arrivée du printemps, et le démarrage du potager, je me suis dit qu’il me faudrait un nouveau composteur.
Mon ancien composteur n’a qu’un seul bac et je n’ai pas de place pour stocker le composte que je produit. Je décide donc d’en faire un nouveau, plus beau et plus grand, avec 2 compartiments, un pour le compostage et un pour la maturation du composte !

Quel outillage ?

  • Scie (manuelle, sauteuse, onglet, circulaire…)
  • Perceuse visseuse
  • Mètre
  • Equerre
  • Niveau
  • Pioche / Pelle

Quels matériaux ?

  • Lames de terrasse classe 4
  • Poteaux classe 4
  • Vis extérieur
  • Charnières

Le prix a beaucoup joué sur le choix des planches utilisées, je n’ai pas trouvé de bois type châtaigner, robinier ou chêne à des prix corrects, donc j’ai pris des lames de terrasse en sapin traité classe 4. Ce n’est pas aussi beau mais ça devrait bien résister dans le temps et c’est assorti au reste de mon jardin (portillon, brise vue). J’aurai aussi pu le faire en palettes mais je n’aime pas le style.

Pour les poteaux, j’ai pris des lambourdes en sapin traité classe 4 aussi, ils sont rectangulaires vu qu’il n’y avais plus que ça en stock au moment de mon achat.

Pour la visserie, même chose, les vis inox étant chères (ça reste qu’un composteur ^^) , j’ai pris des vis pour terrasse, elles sont traitées anti-rouille donc ça devrait tenir quelques années et en grosse boite, ça ne coute pas très cher.

Quelles dimensions ?

Le composteur fait 2m40 de large par 1m de profondeur et 95cm de haut. Les poteaux font 1m20 et sont enfoncés de 25cm dans le sol.

Quel prix ?

L’ensemble des matériaux m’a couté un peu plus d’une centaine d’euros, ça reste très raisonnable pour un composteur double !

La vidéo

Si vous voulez voir comment je l’ai fabriqué, je vous montre toutes les étapes dans la vidéo ci-dessous.

Bonjour à tous, moi c’est Ben et aujourd’hui on se retrouve pour

la création de mon nouveau composteur 2 silos qui va se

trouver juste ici.

Ça va me servir a créer du compost pour mon potager

que je suis en train de remettre à jour en ce moment.

Donc pour ce projet je vais utiliser du bois traité autoclave en classe 4

Ça permettra au bois de ne pas pourrir sur la durée.

Pour les cotés on va utiliser des lames de terrasse,

et pour les poteaux,

j’ai pris des poteaux comme ça, j’espérai trouver du carré

mais il n’y en avais plus en stock.

Donc ça sera des poteaux rectangulaires

Au niveau des vis, j’ai choisi des vis extérieur,

pour terrasse normalement, mais pour notre composteur

ça fera très bien l’affaire.

Avant de commencer le chantier, j’ai intégralement modélisé

mon composteur sous Blender,

ce qui m’a permis de calculer le nombre exact de planches

que j’avais besoin.

La première chose que je vais, c’est de découper mes poteaux

de 2m40 en 2.

Les façades font 95cm de haut, donc ça me laissera 25cm

pour les enfoncer dans le sol.

Je pense que ça sera largement suffisant pour pas qu’il s’envole !

Pour le panneau arrière, j’ai décidé d’utiliser la longueur totale

des lames, donc 2m40

Pour l’assemblage, je trace d’abord le centre de mon poteau,

Puis je pré-perce avec un foret de 4mm avec fraisoir intégré.

Ensuite, j’aligne bien la lame avec un équerre et je met 2 vis.

Pour le 2ème coté, je fait exactement la même chose.

Pour que mes poteaux restent bien droits,

je met une lame dans le bas, et je l’enlèverai une fois

que tout sera en place.

Pour les 8 lames suivantes, même principe, sauf que la j’utilise

une cale d’1cm qui me permettra de garder l’écartement

entre chaque lame.

Ensuite, je m’attaque aux poteaux qui vont maintenir le panneau

central, je marque le centre du panneau puis je trace

l’emplacement des 2 poteaux. En prenant bien en compte

l’épaisseur des lames qui iront entre les 2 poteaux.

Ensuite je pré-perce les trous pour les vis

et je peux fixer le premier poteau.

Je ne fixe pas le 2ème pour l’instant, car il ira sur le panneau

central et ce sera plus facile de le fixer après.

Et bien sur comme sur les cotés, j’utilise une calle

pour garder l’écartement des lames.

Maintenant que le panneau du fond est terminé, je vais pouvoir

m’attaquer au panneau central qui viendra se fixer dessus.

Pour l’assemblage de ce panneau, j’utilise la même technique

que pour l’autre.

Je trace, je pré-perce et je visse.

La seule différence c’est qu’il y aura 2 poteaux d’un coté

qui serviront de glissière pour les lames de facade.

Vu que mes poteaux ne sont pas carrés,

je les place dans l’autre sens par rapport a celui de l’arrière.

Et pour que les lames (de façade) puissent bien coulisser,

j’ajoute une calle de 4mm en plus de l’épaisseur d’une lame.

Comme pour l’autre panneau, j’ajoute une lame tout en bas

pour garder l’écartement des poteaux.

Il n’y a plus qu’a installer toutes les autres lames.

Ensuite, j’installe les poteaux qui serviront à maintenir les façades du 2ème silo.

Vu qu’il y a déjà des poteaux de l’autre coté, je ne peux pas les visser par l’arrière.

Je décide donc de percer des trous pour intégrer mes vis,

avec un foret de 10mm.

Je met un repère sur le foret pour éviter de percer trop profond

car il faut que je laisse au moins 2cm de bois.

Et il ne me reste plus qu’a tout visser à la main car mon

embout de visseuse ne passe pas dans les trous.

Bon maintenant que la partie du fond et la partie centrale

sont terminées, je vais pouvoir creuser les trous

pour mettre les pieds.

J’ai commencé a préparer l’emplacement,

J’ai mis des piquets a l’emplacement de chaque pied,

La terre à l’air bien dure, je sent que je vais m’amuser…

Bon ça y est, j’ai fini de creuser les trous

J’ai mis la structure en place pour voir ce que ça donnne,

c’est plutôt pas mal.

Ça n’a pas été facile parce qu’il y avais beaucoup

de cailloux dans le sol…

Mais bon, c’est fait.

Et maintenant, on va mettre du gravier sous les pieds

pour pouvoir égaliser et le mettre bien de niveau.

Donc voila… c’est parti !

Ça y est, la structure est bien droite, tout est de niveau.

J’ai ensuite rebouché les trous avec de la terre que j’ai tassé au mieux.

Bon le temps n’est pas terrible aujourd’hui, il a plu

toute la journée. Donc on va aller dans l’atelier pour continuer

les découpes des planches

et si le temps le permet, on fera l’assemblage des cotés

juste après.

Du coup on se retrouve bien a l’abris dans l’atelier pour

découper les 18 planches restantes.

9 planches d’ 1m de long pour chaque coté.

Pour gagner du temps, je pré-perce toutes les planches des cotés

2 trous d’un coté et 4 de l’autre.

Pour ça, comme d’habitude, je trace le centre des 3 poteaux

et je pré-perce.

Pour assembler les cotés, je commence par visser la première

planche du haut sur le poteau, puis je met des graviers

pour le placer bien de niveau.

Ensuite je met un peu de terre pour le maintenir en place

Et comme pour les autres façades, je met une planche

en bas pour être sur qu’il reste bien droit.

Pour la suite c’est tout simple, je n’ai plus qu’a utiliser mes cales

d’1cm et visser les lames une par une.

Pour le 2ème poteau coté façade, j’enlève un peu de terre

et je le maintient en place comme pour le panneau central.

Voila, le premier coté est fini.

Y’a plus qu’a faire pareil pour le deuxième.

Bon aujourd’hui, je n’ai pas pu filmer beaucoup,

le temps n’est pas avec moi…

Donc j’ai travaillé entre les averses,

j’ai fini le coté,

du coup c’est la même chose que l’autre coté.

Et j’ai préparé les façades,

les premières lames sont posées sur des pierres.

Comme ça elle sont bien de niveau.

Et pour les suivantes, je garde l’écartement avec des vis,

c’est plutôt pas mal.

Il me manque quelques lames pour finir mais en attendant,

on va quand même commencer a remplir le composteur.

Le bac droit va être pour le gros compostage,

donc je commence par y mettre des branches pour aérer

le fond, et par dessus je met tout le contenu de mon ancien

composteur, tout ce qui n’est pas passé au gros tamis, et un peu

de déchets verts du jardin.

Le bac de gauche servira de bac de maturation,

En gros, les plus petites parties qui ont déjà bien été

décomposées, mais qui du coup méritent encore un peu

de maturation.

Malgré une semaine dans un bac, on peut voir qu’il encore pas

mal de vie dedans, donc on va laisser toutes ces petites

bestioles finir leur boulot tranquilement.

Bon, on se retrouve un mois plus tard pour la suite

du composteur, il y a eu une petite rupture de stock chez mon

fournisseur au niveau des lames de terrasse.

Donc du coup on va s’attaquer aux couvercles.

Je vais en faire 2, un pour chaque bac.

Et ils s’ouvriront de moitié pour que ce soit facile d’accéder

sans avoir a ouvrir l’intégralité du couvercle.

Je suis désolé, j’ai oublié de filmer, mais j’ai installé

4 charnières pour les couvercles.

Et j’ai ajouté 4 lames pour rattraper la hauteur des charnières

sur les cotés et au milieu.

Ensuite, je découpe les 20 lames qui vont composer

les couvercles,

Et pour finir, je coupe 4 lames qui vont servir

a les maintenir ensemble.

Pour celles ci je coupe un angle de 30° d’un coté,

ça fera plus joli en façade.

Pour l’assemblage du couvercle, je commence par fixer

les traverses sur la première et la dernière lame.

Je laisse une marge de 9.5cm pour ne pas que ça

touche les poteaux.

Pour les fixer j’utilise toujours la même technique,

je pré-perce 2 trous en diagonale et je visse.

Pour la lame arrière, je laisse une marge de 2cm

afin de laisser de la place pour le fond du composteur.

Pour fixer les autres lames,

j’utilise encore une fois mes calles d’ 1cm

Mais cette fois je ne fait pas toute la longueur,

je fixe les 5 premières en partant de la lame arrière

et les 5 suivantes en partant de la lame avant.

Finalement c’est un petit peu juste pour la dernière lame,

donc je découpe les traverses avant et je l’installe ensuite.

J’installe 2 charnières pour rejoindre les 2 parties du couvercle.

C’est de la récup’ je ne sais pas si elle seront assez solides

mais pour l’instant on va faire avec.

Et ensuite je l’installe sur le composteur.

Pour que les lames du 2ème couvercle soient parfaitement

alignées avec le 1er,

je le place par dessus.

Ce qui me permet de pouvoir aligner parfaitement

les lames entre elles.

Pourquoi je n’utilise pas les calles, ben tout simplement,

les lames ne font pas exactement la même largeur,

ça se joue a pas grand chose, 1 ou 2mm mais sur une grande

longueur ça se voit et ça ne fait pas joli.

Donc pareil que pour l’autre, je fait les 5 premières d’un coté,

et cette fois vu que je suis gêné par les charnières

du premier couvercle,

je découpe les traverses avant d’assembler la 2ème partie.

Une fois la partie arrière fixée aux chanières, j’aligne

la partie avant avec l’autre couvercle. et pour terminer,

je met les charnières.

On peut voir qu’il y a un petit décalage de hauteur au niveau

des lames avant, c’est du a quelques lames qui étaient

légèrement voilées, c’est pas trop méchant donc je pense

que je vais laisser ça comme ça.

Pour pouvoir maintenir les couvercles ouverts,

je fabrique des petites cales que je viens fixer sur les montants.

Il ne seront pas souvent ouverts en grand,

donc je pense que ça suffira largement.

Donc voila, le composteur est terminé.

Si jamais ce projet vous a plu, pensez a vous abonner

si ce n’est pas déjà fait, a liker, partager

ou a laisser un commentaire

et on se retrouve bientôt pour un nouveau projet !

Les photos

Conclusion

Un projet pas compliqué a réaliser, mais qui m’a pris un peu de temps, a cause d’une rupture de stock en lames de terrasse chez mon fournisseur (merci le covid) et aussi parce que la météo était un peu capricieuse. Mais si vous êtes bricoleur, qu’il fait beau et que vous avez tout le matériel, ça peut être réalisé en 2 jours sans problème ! L’ouverture des couvercles en 2 parties est très pratique mais je pense rajouter des poignées par la suite.

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur reddit
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mes dernières actualités par mail ?

Votre adresse e-mail est utilisée uniquement dans le but de vous envoyer les dernières actualités du site BenMaker.fr. Vous pouvez a tout moment vous désinscrire grâce au lien inclus dans la newsletter.

*Champs obligatoires